N°94 juillet 2020
 

L’édito

Le deuxième tour des élections municipales...

en grand format (nouvelle fenêtre)
Le deuxième tour des élections municipales vient de se dérouler. Plus d’un quart des communes du département était concerné. Le laps de temps qui le séparait du premier tour était complètement inédit. Cette donnée a certainement influé, tout comme la situation sanitaire ressentie, sur un taux de participation des électeurs particulièrement faible, ce que chacun déplore.

Cela ne remet à aucun égard en question la complète légitimité des élus. On peut d’ailleurs noter que les campagnes électorales ont été dynamiques, que les débats ont été réels et que le nombre de candidats ou de listes en présence ne démontre pas cette désaffection pour les responsabilités municipales qui est quelques fois présentée comme inéluctable.

Le renouvellement n’a pas été négligeable puisque un quart des communes du Var ont porté un nouveau maire à leur tête. Ce renouvellement et on peut s’en étonner, ne profite que peu aux femmes. Le taux de féminisation des maires reste constant après le scrutin.

La mandature qui s’ouvre en pleine saison estivale ne pourra qu’être marquée par les difficultés économiques. C’est une rude tâche pour les maires élus ou réélus que de jouer pleinement leur rôle dans l’indispensable soutien à l’activité. Dans ce domaine comme dans tous les autres le concours actif, loyal et respectueux des services de l’État leur est acquis.

Jean-Luc Videlaine

Prévention des feux de forêt

Réglementation de l’accès aux massifs forestiers dans le Var

Comme chaque année pendant l’été, la préfecture du Var réglemente la pénétration, la circulation et le stationnement sur certaines voies desservant les 9 massifs forestiers varois. Ce dispositif informe les promeneurs sur les possibilités d’accès aux massifs forestiers et sur le niveau de danger feu de forêt. .


En effet, les restrictions de passage et de stationnement dans les terrains boisés, hors des voies ouvertes à la circulation publique, constituent, avec l’obligation de débroussaillement et l’interdiction d’emploi du feu, une des mesures essentielles de la politique de prévention contre les incendies de forêts.

L’accès aux massifs est réglementé par une échelle de niveaux de couleurs représentant un niveau de danger au regard du risque « feu de forêt » :
• couleur verte : niveau de risque incendie léger : il convient de faire preuve de prudence
• couleur jaune : niveau de risque incendie modéré : il convient de faire preuve de prudence
• couleur orange : niveau de risque incendie sévère : la pénétration dans les massifs est déconseillée
• couleur rouge : niveau de risque incendie très sévère ou extrême : la pénétration du public et l’accès des véhicules sont interdits.

 


Une carte publiée chaque jour, avant 19h, pour la journée du lendemain, sur le site Internet de l’État dans le Var, renseigne sur le niveau de danger « feu de forêt » massif par massif.

Elle est consultable de tous sur le portail Internet de l’État dans le Var et via le compte Twitter du préfet du Var : @Prefet83

 



Ouvrez la carte www.var.gouv.fr et les informations indispensables associées aux massifs forestiers du Var.

Sécurité routière

Les nouvelles mesures prévues par la loi d’orientation des mobilités

 

Rétention de permis pour les conducteurs avec un téléphone en main
• s’ils sont impliqués dans un accident mortel ou corporel (jusqu’à 12 mois de suspension)
• s’ils commettent en même temps une autre infraction au code de la route (jusqu’à 6 mois de suspension)

Renforcement des sanctions en cas de cumul d’infractions : alcool et vitesse, alcool et stupéfiant ou stupéfiants et vitesse
• Suspension de permis pouvant aller jusqu’à 9 mois (contre 6 mois actuellement), applicable à partir du 1er juillet 2020.

Allongement des délais de rétention
• Le délai dont dispose le préfet pour proposer une mesure de suspension après rétention passe de 3 à 5 jours (120 heures) lorsque des analyses sont en attente de résultats.

Meilleure protection des inspecteurs et examinateurs de permis de conduire
• Si un inspecteur du permis de conduire ou un examinateur dépose plainte suite à une agression physique ou verbale d’un candidat, le préfet pourra interdire au candidat de se présenter à l’examen (jusqu’à 2 mois pour agression verbale et jusqu’à 6 mois pour agression physique)

Possibilité de mettre immédiatement en fourrière un véhicule en cas d’infraction grave au code de la route
• En cas d’infraction grave au code de la route (conduite sans permis, alcool, stupéfiants ou refus de se soumettre aux vérifications, dépôts d’ordures, grands excès de vitesse), les forces de l’ordre ont la possibilité d’immobiliser immédiatement le véhicule et de le placer en fourrière pour une durée de sept jours, sur autorisations du préfet.

S’équiper d’un EAD (Éthylotest anti-démarrage) pour les conducteurs récidivistes
• Les conducteurs en récidive d’infraction de conduite en état alcoolique seront obligés de s’équiper d’un éthylotest anti-démarrage (EAD) pour reprendre la conduite et de suivre un suivi médico-psychologique.

Suppression de l’obligation de posséder un éthylotest dans son véhicule
• Ces dispositifs sont proposés à la vente à proximité des étalages des boissons alcooliques dans les débits de boissons à emporter.
interdiction d’aménager des stationnements à proximité des passages piétons
L’aménagement d’emplacements de stationnement situés à moins de cinq mètres en amont des passages piétons est interdit (sauf pour les véhicules non motorisés). Les motocyclettes, tricycles et les cyclomoteurs sont également concernés par cette interdiction.
• Les gestionnaires de voirie doivent effectuer les travaux de mise en conformité au plus tard le 31 décembre 2026.

Échanges de permis de conduire étrangers

De nouvelles dispositions sont applicables dès maintenant

Dans le contexte de crise sanitaire, les services d’accueil du public étaient fermés pendant la période de confinement et vous n’avez peut-être pas été en mesure de déposer à temps votre demande d’échange ou de faire renouveler votre attestation temporaire.
Pour tenir compte de cette situation, les délais de dépôt des dossiers et de validité des attestations sont prolongés.

Vous avez une demande en cours
Si votre attestation de dépôt sécurisée (ADS) arrive à expiration entre le 12 mars et le 23 septembre, elle est automatiquement prolongée jusqu’au 23 septembre 2020, sans démarche de votre part, sauf si une décision (accord ou refus) vous est notifiée avant cette date.
Si vous avez adressé votre demande directement au CERT de Nantes et que vous n’avez pas eu de réponse ou si votre attestation de dépôt sécurisée (ADS) a expiré avant le 12 mars 2020, tout est mis en œuvre pour traiter votre dossier dans les meilleurs délais.

Vous souhaitez déposer une demande
Le délai de dépôt des dossiers est prolongé jusqu’au 23 septembre pour les demandes d’échanges de permis délivrés par un pays non-européen.
Si le délai pour déposer votre demande s’achevait à une date comprise entre le 12 mars et le 23 septembre, vous avez automatiquement jusqu’au 23 septembre pour déposer votre demande.
Vous êtes invité à déposer votre demande d’échange via la téléprocédure qui sera disponible à partir du 4 août et vous aurez jusqu’au 23 septembre 2020 pour le faire.

La téléprocédure
devient l’unique mode de dépôt pour toutes les demandes d’échange de permis.
Il est désormais inutile de se rendre en préfecture pour le dépôt de dossiers papier. Plus simple, plus rapide, elle vous permettra d’être informé de l’état d’avancement de votre dossier. Pour cela, rendez-vous sur le site de lANTS .

À partir du 15 juin, les demande d’échanges de permis étranger ne seront plus admises par dossier papier. Les demandes devront être adressées par la téléprocédure à partir du 4 août prochain. Il est rappelé que le délai de reconnaissance de votre permis étranger est prolongé jusqu’au 23 septembre, de même que votre délai pour demander l’échange.


ANTS
FAQ dédiée

Les chiffres

pour le Var

en grand format (nouvelle fenêtre)

 


Sécurité routière
Chiffres du 1er janvier au 30 juin 2020 comparés à 2019 (même période)

• Nombre d’accidents : 286 contre 363 l’an passé -77 (- 21 %)
• Nombre de tués : 27 contre 41 l’an passé -14 (- 34 %)
• Nombre de blessés : 360 contre 479 l’an passé -118 (- 25 %)

NB : Chiffres non consolidés, issus des "remontées rapides" des forces de l’ordre.

La Réserve Civique

L’engagement évolue et continue !

 


En France, la crise de Covid-19 a suscité un élan de solidarité sans précédent. Très rapidement après le début du confinement, de nombreux citoyens français ont souhaité se rendre utile concrètement.

Grâce à la Réserve Civique, ils ont pu porter renfort à des associations, collectivités ou services publics qui venaient en aide aux plus fragiles. De nombreux réservistes s’engageaient alors pour la première fois : cette vague de nouveaux bénévoles a été essentielle dans la gestion de la crise.
Ils ont permis d’assurer l’aide alimentaire d’urgence, le lien avec les personnes fragiles isolées ou encore la solidarité de proximité.
Parce que l’engagement ne connaît pas de limite, la Réserve Civique couvre 10 domaines d’action.
Vous êtes une collectivité publique, une association ou un bénévole et vous souhaitez vous engagez près de chez vous ? Vous voulez connaître les missions disponibles dans votre département ? C’est désormais possible grâce aux pages départementales de la Réserve Civique / vous pouvez fédérer des réservistes autour des causes qui vous sont chères sur http://jeveuxaider.gouv.fr

Actu

========================

Les "colos apprenantes" qu’est-ce-que c’est?

Les « colos apprenantes » s’inscrivent dans l’opération « vacances apprenantes » qui a pour objectif de répondre au besoin d’expériences collectives et de remobilisation des savoirs après la période de confinement qu’a connu notre pays. Elles se dérouleront pendant les congés d’été ; du 4 juillet au 31 août 2020.

 


Les "Colos apprenantes" sont proposées par les organisateurs de colonies de vacances (association d’éducation populaire, collectivité territoriale, structures privées, comité d’entreprise). Elles bénéficient d’un label délivré par l’État et proposent des formules associant renforcement des apprentissages et activités de loisirs autour de la culture, du sport et du développement durable. Elles offrent la possibilité aux enfants et aux jeunes de renforcer savoirs et compétences dans un cadre ludique et de préparer ainsi dans de bonnes conditions la rentrée prochaine. 

Une aide de l’État pouvant atteindre 80 % du coût du séjour (plafonnée à 400 € par mineur et par semaine) est proposée aux collectivités co-partenaires du dispositif à hauteur de 20% du financement. Cette mesure a pour objectif de prendre en charge le départ en séjours labellisés de 250 000 enfants et jeunes, dont 200 000 en quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). Ces séjours labellisés sont également ouverts à toutes les familles, qui peuvent bénéficier des aides de droits communs (bons CAF, aides de la collectivité, chèque-vacances).


Les "colos apprenantes" https://www.education.gouv.fr

============================

 


L’appli StopCovid.

 

 


StopCovid permet de se protéger, de protéger les autres et d’aider les personnels soignants en cassant les chaînes de transmission. Elle offre ainsi de réels bénéfices individuel et collectif.
La vie reprend son cours mais le coronavirus continue à circuler et il faut se prémunir du retour de l’épidémie. StopCovid a été conçue comme un outil de prévention, de protection et d’alerte dans le cadre de la crise sanitaire pour limiter le risque de transmission.


StopCovid sur www.var.gouv.fr

L’État dans le Var

Suivez notre actualité sur www.var.gouv.fr et via Twitter en suivant le compte @Prefet83

 


Var@ction est une publication de la Préfecture du Var
• Directeur de la publication : Jean-Luc Videlaine, préfet du Var
• Conception : Service de la communication interministérielle de l’État en département (SCIED) avec le concours des services de l’État.
• Crédits photos : Préfecture du Var, Phovoir, Fotolia, MS, VB, JMM.

 


Traitement des données personnelles
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits relatifs aux données personnelles recueillies par cette lettre, ouvrez la page Données personnelles