N°81 mars 2018
 

L’édito

Cinq précisions sur la Police de Sécurité du Quotidien


◘ La police de sécurité du quotidien ne se limite pas à la définition des "zones de reconquête républicaine" qui ont été récemment annoncées et dont la liste évoluera dans les années qui viennent. Elle concerne l’ensemble du territoire national.

◘ Elle est le fruit d’une concertation intense, menée à l’automne dernier, avec les forces de l’ordre mais aussi avec leurs partenaires et interlocuteurs. Cette concertation a abouti aux annonces du ministre de l’intérieur le 8 février. Elle se poursuit au niveau départemental, au plus près des réalités, sous l’égide des chefs de circonscriptions de la sécurité publique et des commandants de compagnies de gendarmerie.

◘ Au-delà des renforts annoncés (+ 10 000 postes en cinq ans), la Police de Sécurité du Quotidien vise à supprimer les freins à l’activité opérationnelle (suppression des tâches indues, simplification de la procédure pénale, modernisation des équipements) et à utiliser les ressources ainsi dégagées pour renforcer le lien avec la population.

◘ La Police de Sécurité du Quotidien couvre tout le Var c’est-à-dire aussi bien les zones couvertes par la direction départementale de la sécurité publique (55,4 % de la population) que celles sous la responsabilité de la gendarmerie. Pour ces dernières, un groupe de contact de la gendarmerie nationale va être constitué au sein de la communauté de brigades de Lorgues tandis qu’une brigade territoriale de contact, expérimentée depuis le 1er mars 2017 à Collobrières, poursuivra son action au regard des effets positifs constatés depuis sa création.

◘ La Police de Sécurité du Quotidien intègre à la fois les dimensions préventives et répressives de l’action des forces de sécurité intérieure.

{{}}
Jean-Luc Videlaine
{{}}

Mise en place du chèque énergie

4 millions de ménages seront éligibles

Si le chèque énergie remplace, depuis le 1er janvier 2018, les tarifs sociaux de gaz et d’électricité, ce n’est qu’à partir de fin mars - début avril 2018 que les foyers bénéficiaires pourront l’obtenir.
Environ 4 millions de ménages seront éligibles à ce chèque dont le montant moyen devrait s’élever à 150 € (entre 48 € et 227 € en fonction du niveau de revenus et de la composition du ménage).

Pour les foyers concernés, il n’y aura aucune démarche particulière à effectuer pour le recevoir puisque le chèque énergie sera envoyé automatiquement par voie postale.

Une fois obtenu, il servira à régler directement auprès du fournisseur d’énergie toute sorte de dépenses d’énergie (gaz, électricité, fioul, bois...) sachant qu’il sera également possible avec certains fournisseurs d’utiliser ce type de chèque en ligne.

Ce chèque pourra également être utilisé pour financer des travaux d’efficacité énergétique (travaux répondant aux critères d’éligibilité du crédit d’impôt transition énergétique).

Pour vérifier votre éligibilité et le montant auquel vous pouvez prétendre mais aussi pour utiliser votre chèque en ligne, déclarer la perte ou le vol de votre chèque ou tout simplement vous informer sur ce nouveau dispositif, vous pouvez consulter le nouveau site proposé par le ministère de la Transition écologique et solidaire : www.chequeenergie.gouv.fr

Accidents de plongée

Journée nationale de la sécurité et de la prévention des accidents de plongée à Toulon

Du message d’alerte au caisson hyperbare
Dans le cadre de la politique de prévention des accidents dans les activités sportives, le Service de Coordination Médicale Maritime SCMM (Samu 83), le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage de Méditerranée (CROSSMED), le Service de Médecine Hyperbare et d’Expertise de l’Hôpital Sainte Anne, et la Direction Départementale de la Cohésion Sociale de Var organisent depuis déjà 7ans des formations sur la prévention des accidents de plongée et la sécurité de la pratique.

Cette initiative s’inscrit dans une démarche d’accompagnement des éducateurs sportifs et des structures de plongée et vise à informer les plongeurs des risques encourus, rendre plus efficients les dispositifs d’alerte des secours, analyser l’accidentologie et actualiser les connaissances des professionnels en matière de réglementation.

Cette année, cette journée de prévention et de sécurité sera réalisée avec le soutien du Ministère des sports et proposée à l’ensemble des structures du territoire national.


Plus d’informations sur www.var.gouv.fr

Le Service civique a 8 ans

Un engagement volontaire au service de l’intérêt général

Le Service Civique fête ses 8 ans, comptant au total plus de 270 000 volontaires, de tous horizons, engagés dans des missions d’intérêt général. Un bilan qui illustre la capacité de cette politique publique à répondre au souhait d’engagement des jeunes en mobilisant également plus de 10 000 structures d’accueil publiques et associatives partenaires. La reconnaissance et la valorisation par l’ensemble de la société, notamment le monde éducatif et professionnel, restent des enjeux clés pour poursuivre la montée en puissance et la généralisation du Service Civique, ainsi qu’en a appelé de ses vœux, le président de la République dans son discours à la jeunesse du 31 décembre dernier.
Le Service Civique est un engagement volontaire au service de l’intérêt général, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans condition de diplôme, étendu jusquà 30 ans pour les jeunes en situation de handicap ; seuls comptent les savoirs-être et la motivation.

Le Service Civique peut être effectué auprès d’associations, de collectivités territoriales (mairies, départements ou régions) ou d’établissements publics (musées, collèges, lycées…), sur une période de 6 à 12 mois en France ou à l’étranger, pour une mission d’au moins 24h par semaine. Un engagement de Service Civique n’est pas incompatible avec une poursuite d’études ou un emploi à temps partiel.

Il peut être effectué dans 9 grands domaines : culture et loisirs, développement international et action humanitaire, éducation pour tous, environnement, intervention d’urgence en cas de crise, mémoire et citoyenneté, santé, solidarité, sport.

Dans le Var et depuis 2010, on recense 4714 volontaires ayant effectué un Service Civique.


Plus d’informations sur www.service-civique.gouv.fr

 

Les chiffres

pour le Var

Sécurité routière
Chiffres de janvier et février 2018 comparés à 2017

• Nombre d’accidents : 95 contre 101 l’an passé (-6%)
• Nombre de tués : 3 contre 5 l’an passé (-40%)
• Nombre de blessés : 128 contre 130 l’an passé (-2%)

#SachezLe

Twitter et la sécurité des populations dans le Var

Le groupement de gendarmerie départementale du Var est désormais présent sur Twitter.
Lors d’évènements pouvant impacter la sécurité des populations dans le Var comme pour votre information au quotidien, vous pouvez suivre le fil d’information Twitter de la Gendarmerie (@Gendarmerie_83), qui vient compléter celui de la Police Nationale (@PoliceNat83), des sapeurs-pompiers (@sdis83), de la maison de la sécurité routière (@MsrVar) et des services de l’État (@Prefet83).

 

............................................................
Débroussaillement obligatoire : un film pour tout comprendre

Le débroussaillement est un élément essentiel pour la prévention et pour la lutte contre les incendies de forêts. Tous les retours d’expérience faits après des incendies ayant parcouru des zones périurbaines ont montré que c’est une mesure efficace pour limiter les dommages causés aux constructions et faciliter l’action des services d’incendie et de secours.

L’Entente de Valabre, avec le soutien de la Délégation à la protection de la forêt méditerranéenne et de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement de PACA vient de réaliser expliquant l’obligation légale de débroussaillement, le film s’appuie sur des paroles d’experts et d’autorités œuvrant dans le domaine des incendies de forêts et est consultable sur www.prevention-incendie-foret.com


Plus d’informations sur
www.var.gouv.fr

Pour cet été : passeport et carte d’identité

Déposez vos demandes de renouvellement au plus tôt.

 

Si vous devez passer un examen, faire un voyage scolaire ou si vous envisagez un stage ou des vacances à l’étranger, pensez à vérifier la date de validité de votre carte nationale d’identité et de votre passeport. !

Pour éviter que l’afflux de demandes ne conduise à des délais d’attente incompatibles avec les dates de voyage ou d’examen des personnes concernées, il est recommandé de prendre dès à présent les dispositions nécessaires, en vérifiant les dates d’expiration des CNI ou passeports en leur possession.

Il est en effet vivement conseillé de toujours déposer la demande au moins deux mois avant la date du voyage ou de l’examen pour lequel ce titre est nécessaire.


Plus d’informations sur www.demarches.interieur.gouv.fr

 

..........................................................

Stop-djihadisme : Pour éviter de nouveaux drames, soyons vigilants !

 

 

L’un de vos proches a changé de comportement et vous vous inquiétez ? Vous avez besoin d’aide face à un proche radicalisé ? Vous vous interrogez sur une potentielle radicalisation ?

Un Numéro Vert a été mis en place par le Gouvernement pour répondre à vos questions et à vos doutes. Dans quels cas appeler ? Pour signaler une situation inquiétante, qui paraît menacer un proche ; si vous avez un doute ou des questions sur une situation ; pour obtenir des renseignements sur la conduite à tenir ; pour être écouté(e), conseillé(e) dans vos démarches.

En cas de doute ou de questionnement, n’hésitez pas à appeler le 0 800 005 696 (Numéro Vert, appel gratuit du lundi au vendredi de 9h à 18h).

LES APPELS SONT STRICTEMENTS CONFIDENTIELS, VOTRE IDENTITÉ NE SERA PAS DEVOILÉE.

En dehors des jours et des horaires d’ouverture, vous pouvez utiliser le formulaire disponible sur www.stop-djihadisme.gouv.fr pour contacter la plateforme et ainsi décrire la situation que vous souhaitez signaler. Vous serez systématiquement recontacté, et ce dans les meilleurs délais.

En cas d’urgence, notamment pour vous opposer à la sortie du territoire de votre enfant mineur sans la présence d’une personne titulaire de l’autorité parentale, adressez-vous sans délai au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie la plus proche.

Plus d’informations sur www.var.gouv.fr

L’État dans le Var

Suivez notre actualité sur www.var.gouv.fr et via Twitter en suivant le compte @Prefet83
{{}}
Var@ction est une publication de la Préfecture du Var
• Directeur de la publication : Jean-Luc Videlaine, préfet du Var
• Conception : Service de la communication interministérielle de l’État en département (SCIED) avec le concours des services de l’État.
• Crédits photos : Préfecture du Var, Phovoir, Fotolia, MS, VB, JMM.