N°78 septembre 2017
 

L’édito

...

Au moment où la saison estivale s’achève, il est juste de rendre hommage à ceux qui en ont assuré le bon déroulement. L’engagement pour la prévention des incendies et les opération de lutte en sont l’exemple le plus fort et le plus visible.
Mais l’été est également la saison où les formes de délinquance se modifient, où les activités de loisirs accroissent le risque d’accidents et où la loyauté des transactions mérite vérifications.
Par ailleurs les grands rassemblements festifs nécessitent une sécurisation effective et concertée.
Tout au cours de la saison, de nombreux services de l’État ont, de manière coordonnée, œuvré dans ce sens en procédant aux contrôles, inspections et, éventuelles sanctions nécessaires.
L’action ainsi menée est la garantie du maintien de la réputation touristique du Var.


Jean-Luc Videlaine

Bilan des feux de forêt de l’été

103 feux ont détruit 4150 hectares de forêt

Cet été a été marqué par le nombre et l’importance des feux de forêts avec notamment l’évacuation de 12 000 personnes à Bormes-les-Mimosas le 26 juillet dernier.
Les incendies du littoral ont été longuement commentés sur les antennes nationales en raison de la présence touristique mais il ne faut pas oublier que le Haut-Var a également payé un lourd tribut.
En juillet, la cellule de crise en préfecture a été activée de jour comme de nuit pour coordonner les secours dès le mardi 25 et jusqu’au vendredi 28 sur les feux de La Croix-Valmer, Artigues et La Londe/Bormes où respectivement, 500 ha, 1700 ha et 1600 ha ont brûlés.
Au plus fort de l’évènement ce sont 1187 sapeurs-pompiers et 258 véhicules qui ont été engagés sur l’ensemble du département
12 sapeurs-pompiers ont été blessés (légers) : 8 à La Croix Valmer, 2 à Artigues et 2 à La Londe/Bormes).
Jusqu’à 6 Canadair, 4 Trackers et de nombreux hélicoptères ont été mobilisés ponctuellement selon la situation tactique élaborée par les sapeurs-pompiers.

Édouard PHILIPPE, Premier ministre, Gérard COLLOMB, ministre d’État, ministre de l’intérieur et Brune POIRSON, secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la transition écologique et solidaire se sont rendus le mercredi 26 juillet à Bormes‑les‑Mimosas.

 


Le préfet du Var a à nouveau activé le centre opérationnel départemental, du samedi 2 septembre 23h15 au dimanche 3 septembre 18h30 pour coordonner les secours contre un feu qui s’est déclaré à Hyères et déplacé vers La Londe-les-Maures.

Il a brûlé 460 ha et entraîné l’évacuation de plus de 700 personnes.

Au plus fort de l’évènement, 450 sapeurs-pompiers et 100 engins été engagés ainsi que 2 Canadair, 2 trackers, 1 DASH et l’hélicoptère Dragon.

3 sapeurs-pompiers ont été blessés (légers).

Depuis le début de l’année, dans le Var, 103 feux ont détruit 4150 hectares de forêt.

Dans les opérations de lutte et d’évacuations, l’engagement immédiat et efficient des autorités municipales a permis de limiter l’impact humain des sinistres.

Pluie cévenoles

Rappel sur les comportements

Chaque année, les 15* départements de l’arc méditerranéen connaissent des épisodes de pluies intenses (également appelés épisodes cévenols) pouvant conduire à des crues soudaines sur des territoires à forte concentration touristique : l’équivalent de plusieurs mois de précipitations tombe alors en seulement quelques heures.

Comme en 2016, il est aujourd’hui indispensable d’anticiper et de se préparer à de tels évènements majeurs dont la probabilité de plus forte survenue s’étend de septembre à mi- décembre.

A la demande du Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire et du Ministre de l’Intérieur, plusieurs actions sont déployées pour prévenir les risques dus aux épisodes dits cévenols :
  Une campagne d’affichage et de communication sur les 8 bons comportements à avoir
face au danger et pour préparer un kit de survie
  Les maires sont mobilisés pour sensibiliser au plus près les personnes en tenant compte
des situations et des besoins spécifiques ;
  L’ensemble des acteurs publics organise des actions de formation et d’information,
pilotées par les préfets, pour permettre aux territoires de mieux affronter ces épisodes et
de devenir plus résilients.

Une coordination interrégionale a été décidée par le Préfet de Zone de défense et de sécurité Sud afin d’améliorer la performance de la prévention des risques et de favoriser le travail interministériel et multipartenarial. Cette décision a abouti à la création le 1er juin 2017 d’une mission dédiée.

Malgré l’important dispositif déployé, il est essentiel que chacun d’entre nous soit
particulièrement vigilant et respecte les 8 bons comportements en cas de risque pluie-inondation, tels qu’exposés dans cette infographie.

 


• Sur www.var.gouv.fr :
• Les 8 messages de comportements à adopter pour l’ensemble des populations concernées par le risque inondation
• Prévoir et réagir face au risque inondation
• Bien préparer son kit de sécurité

 


* Alpes-de-Haute-Provence - Alpes-Maritimes - Ardèche - Aveyron - Aude - Bouches-du-Rhône - Corse-du-Sud - Haute-Corse - Drôme - Gard - Hérault - Lozère - Pyrénées-Orientales - Var – Vaucluse

Convention

Signature d’une convention favorisant la réinsertion des femmes vulnérables

La lutte pour la dignité des femmes, pour la promotion des droits des femmes, contre les violences faites aux femmes, la prévention de l’exclusion et l’insertion des personnes vulnérables sont une priorité de l’État.
Elle s’inscrit, notamment, dans le cadre de la loi du 4 août 2014 portant sur l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, déclinée à travers la politique publique interministérielle et mise en oeuvre dans le département du Var.

Madame Astrid Jeffrault, sous-préfète chargée de mission, Madame Chantal Molinès, déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité, Monsieur Yves Chachuat, Directeur des ressources humaines Sud Carrefour Market, plusieurs dirigeants du groupe Carrefour dans le Var, les présidents des CHRS Argence, La Respelido, Moissons Nouvelles, Christian Baussan et Les Adrets du Var ont ainsi signé une convention de partenariat pour la réinsertion professionnelle des femmes vulnérables prises en charge dans les CHRS ayant spécialisé des places pour les femmes victimes de violences (avec ou sans enfant).

 

Comme prévu dans la convention, jeudi 14 septembre 2017, la délégation départementale aux droits des femmes et à l’égalité a débuté la première sensibilisation des cadres et des managers sur "l’entreprise et la violence dans le couple" à l’hypermarché d’Ollioules.

Les chiffres

pour le Var

 

Sécurité routière
Chiffres du 1er janvier au 31 août 2017 comparés à 2016 (même période)

• Nombre d’accidents : 588 contre 496 +18,5% (+92)
• Nombre de tués : 46 contre 49 -6% (-3)
• Nombre de blessés : 740 contre 646 +14,5% (+94)

Emploi
Situation au 31 juillet 2017

Nombre de demandeurs d’emplois de catégorie A : 61 930
• Moins de 25 ans : 8 750
• Plus de 50 ans : 17 540
• Femmes : 30 730

Par décret

du Président de la République

 


Emmanuel Cayron, directeur de cabinet du préfet du Var
Par décret du Président de la République en date du 1er août 2017, Monsieur Emmanuel Cayron, administrateur civil hors classe, est nommé sous-préfet hors classe, directeur de cabinet du préfet du Var. Il a pris ses fonctions ce lundi 7 août 2017.
Il succède à Monsieur Kévin Mazoyer, nommé directeur de cabinet du secrétaire général du ministère de l’intérieur et qui occupait ce poste depuis avril 2015.
Né en 1969, Émmanuel Cayron est diplômé de l’École nationale d’administration (promotion Simone Veil) et titulaire d’un DEA de droit public..

 

 


Serge Jacob, secrétaire général de la préfecture du Var
Par décret du Président de la République en date du 11 septembre 2017, Monsieur Serge Jacob, administrateur civil hors classe, est nommé sous-préfet hors classe, secrétaire général de la préfecture du Var. Né en 1964, Serge Jacob fut officier de l’armée active et est titulaire d’une maîtrise de langues étrangères appliquées. Il succède à Mme Sylvie Houspic, sous-préfète hors classe qui était secrétaire générale de la préfecture du Var depuis le 7 avril 2016 et qui a été nommée préfète déléguée pour la défense et la sécurité auprès du préfet de la région Grand Est, préfet de la zone de défense et de sécurité Est, préfet du Bas Rhin par décret du 28 juillet 2017.

Permis

étranger et international : nouvelles modalités d’échange

Si vous possédez un permis de conduire délivré par un autre pays de l’Espace économique européen (EEE), vous pouvez demander son échange contre un permis français équivalent, sous certaines conditions. Cette demande n’est pas obligatoire sauf en cas d’infraction entraînant une mesure de restriction, de suspension, d’annulation du permis ou une perte de points.

Si vous vous êtes récemment installé en France et que vous possédez un permis de conduire non européen, vous devez l’échanger contre un permis français pour pouvoir continuer à conduire. Suivant votre nationalité, vous devez déposer votre demande d’échange dans un certain délai. Si vous remplissez les conditions pour un échange, un permis de conduire français vous est délivré.

Depuis le 11 septembre 2017 les modalités d’échange des permis étrangers et la délivrance de permis international ont changé.


Nouvelles modalités d’échange sur www.var.gouv.fr

L’État dans le Var

Suivez notre actualité sur www.var.gouv.fr et via Twitter en suivant le compte @Prefet83

Var@ction est une publication de la Préfecture du Var
• Directeur de la publication : Jean-Luc Videlaine, préfet du Var
• Conception : Service de la communication interministérielle de l’État en département (SCIED) avec le concours des services de l’État.
• Crédits photos : Préfecture du Var, Phovoir, Fotolia, MS, VB, JMM.