N°69 janvier 2016
 

L’édito

...

Le 17 décembre dernier, j’ai signé avec les deux procureurs, la CAPEB, la Fédération du BTP, le syndicat des architectes et l’URSSAF une nouvelle charte de lutte contre le travail illégal dans le BTP, qui actualise celle signée en 2008.

Cette signature est importante car la construction est un secteur clé de l’économie varoise qui rassemble près de 14 000 entreprises, soit 16 % des entreprises de notre département. Ces entreprises, à l’instar du tissu économique départemental, sont très majoritairement des TPE (70 % d’entre elles sont sans salarié et 28 % comptent moins de 10 salariés). Le secteur de la construction représente par ailleurs 12 % des effectifs salariés (hors agriculture), proportion supérieure à la moyenne régionale comme nationale, mais il a perdu depuis 2008 16 % de ses salariés.

Le secteur de la construction reste malgré tout un secteur cible de la lutte contre le travail illégal, car il est surreprésenté depuis plusieurs années en matière de verbalisation au regard de son poids dans l’économie et l’emploi, réunissant en moyenne annuelle un tiers des procédures dressées en matière de travail illégal.

La charte nouvellement signée permet de prendre en compte les nouveaux types de fraudes et les nouveaux outils de lutte contre ces fraudes. Cette lutte permettra de rétablir des règles de concurrence loyales, de garantir le respect des droits des salariés et d’améliorer la protection de leur santé et de leur sécurité sur les chantiers.

La charte s’inscrit dans l’action du CODAF (comité département de lutte anti-fraude) qui est l’organisme majeur de décision en matière de contrôle des activités illégales et d’échanges d’informations entre services partenaires de cette grande politique publique prioritaire.
{{}}
Pierre Soubelet
{{}}

État d’urgence

Réunion des maires et des parlementaires du Var

Les maires et parlementaires du Var au Théâtre Liberté de Toulon

 

Vendredi 13 novembre, alors que Paris et les abords du Stade de France à Saint-Denis subissaient plusieurs attaques simultanées, le président de la République a décrété cette mesure exceptionnelle.

Pierre Soubelet, préfet du Var a, le vendredi 20 novembre 2015, réuni les maires et parlementaires du Var au Théâtre Liberté de Toulon et a ainsi rappelé qu’il avait désormais la possibilité, en fonction des circonstances et de l’évolution de la menace, de prendre les mesures suivantes
  restreindre la liberté d’aller et venir en instaurant des zones de protection ou de sécurité particulières, ou en interdisant la circulation dans certains lieux (couvre-feu)
  interdire le séjour dans certaines parties du territoire à toute personne susceptible de créer un trouble à l’ordre public
  réquisitionner des personnes ou moyens privés
  interdire certaines réunions publiques ou fermer provisoirement certains lieux de réunions
  autoriser des perquisitions administratives en présence d’un officier de police judiciaire.

Les dispositions juridiques de l’état d’urgence ne confèrent pas de pouvoir supplémentaire aux maires, mais ces derniers jouent naturellement un rôle essentiel dans sa bonne application.

Ouvrez le lien
www.var.gouv.fr

Vigipirate

Rappel des consignes permanentes

Ne laissez pas vos effets personnels sans surveillance

 

Le préfet appelle à la vigilance et au civisme de tous.
Le plan Vigipirate mobilise tous les acteurs concernés par la protection contre le terrorisme : l’État mais aussi les collectivités territoriales, les opérateurs économiques et l’ensemble des citoyens.
L’activité d’un individu ou d’un groupe qui paraîtrait anormale doit être signalée aux forces de l’ordre, aux patrouilles militaires ou aux services de surveillance et de sécurité du lieu dans lequel vous vous trouvez. Cette attitude citoyenne a déjà permis de déjouer des tentatives d’attentats et d’actes de malveillance.
Informations relatives aux établissements scolaires
Évitez les attroupements devant les établissements scolaires.
Ne stationnez pas devant l’établissement à la dépose ou à la récupération d’élèves.
Signalez tout comportement ou objet suspect.
Plus généralement, vous pouvez vous reporter aux consignes du rectorat de Nice sur www.ac-nice.fr.

Tous responsables
Ne donnez pas la position des forces de l’ordre par des appels de phares ou des alertes via les applications GPS ou les réseaux sociaux : vous pourriez aider malgré vous des personnes recherchées.
Via les réseaux sociaux ou SMS, ne diffusez pas et ne relayez pas de fausses informations. Relayez uniquement les messages des comptes officiels et consultez @Prefet83 sur Twitter
Ne vous promenez pas sur la voie publique ou les lieux publics avec des armes factices : vous pouvez effrayer les passants et provoquer inutilement l’intervention des forces de l’ordre. Il est par ailleurs rappelé que le port et le transport d’une arme sont soumis à règlementation
Ne faites pas usage de pétards ou autres artifices afin d’éviter un éventuel effet de panique.

Informations et numéros utiles
En cas de comportement suspect : pour appeler la police/gendarmerie, composez le 17
Signalement de tout comportement de radicalisation : 0 800 005 696
Action de l’État contre le terrorisme et état d’urgence : démêlez le vrai du faux sur www.gouvernement.fr
Comment réagir en cas d’attaque terroriste : information citoyenne avec les bons gestes de sécurité et de solidarité

Sécurité routière

La nouvelle campagne s’affiche.

4 roues, 2 roues...1vie

 

Dans le cadre des opérations de sensibilisation à la sécurité routière, la préfecture et le Département du Var ont réalisé une nouvelle campagne de prévention en s’appuyant sur un jeu-concours pour déterminer le slogan de cette dernière.

Doté de plusieurs stages de perfectionnement à la conduite automobile, ce jeu-concours reposait sur un visuel pour lequel les internautes devaient proposer un slogan autour du handicap pouvant toucher les victimes d’accidents de la route.

Le jury constitué de représentants de la préfecture, du département, de Groupama, de l’Association des Paralysés de France et d’intervenants départementaux de sécurité routière a retenu la proposition de M. Christophe HASER qui a remporté un stage de perfectionnement à la conduite automobile avec le slogan « 4 roues, 2 roues… 1 vie ».

La campagne d’affichage est en cours sur les bus du réseau Mistral et les abris voyageurs du réseau VarLib depuis le 22 décembre.

Une seconde étape du concours, actuellement en cours jusqu’au 11 janvier, consiste en un appel au retweet du visuel de cette campagne diffusé sur le compte Twitter de la Maison de la Sécurité Routière du Var.

  (nouvelle fenetre)

Ouvrez le lienPlus d’informations sur www.msr83.fr et en suivant la Maison de la Sécurité Routière sur Twitter avec le compte @MsrVar

Les chiffres

pour le Var

 

Sécurité routière
Chiffres du 1er janvier au 31 décembre 2015 comparés à 2014 (même période)

 

? Nombre d’accidents : 851 contre 881 en 2014 (-4,43 %)
? Nombre de tués : 66 contre 76 en 2014 (-13,16 %)
? Nombre de blessés : 1068 contre 1107 en 2014 (-4,49 %)

 

Emploi
Situation au 30 novembre 2015

Nombre de demandeurs d’emplois de catégorie A : 63 761
? Moins de 25 ans : 9 156
? Plus de 50 ans : 17 051
? Femmes : 30 691

Stop djihadisme

{{Lutte contre la radicalisation violente et l’enrôlement djihadiste }}

Comme d’autres démocraties occidentales, la France, ses ressortissants et ses intérêts sont la cible d’un terrorisme international. Pour renforcer son action de lutte contre la menace terroriste, le Gouvernement a créé un site Internet dédié à la lutte contre la radicalisation violente et l’enrôlement djihadiste.

www.stop-djihadisme.gouv.fr est un site dédié à la prévention et à la lutte anti-terroriste. Ce site s’adresse au grand public, aux proches de jeunes en voie de radicalisation (professeurs, associations) ainsi qu’aux jeunes eux-mêmes.
Pédagogique, il permet aux citoyens de mieux cerner les enjeux et moyens de la lutte anti-terroriste et met à leur disposition des outils pratiques (infographies, vidéos de témoignages, affichette).

Par ailleurs et alors que la guerre contre les organisations terroristes se joue aussi sur le champ numérique, le gouvernement occupe désormais les réseaux sociaux avec des comptes spécialement créés pour démonter les mécanismes d’embrigadements à l’origine de centaines de départs de jeunes - voire de très jeunes - femmes et hommes pour la Syrie ou l’Irak.

Retrouvez ces comptes dédiés à la lutte contre la propagande des organisations terroristes islamistes. :
? sur Twitter @stopdjihadisme
? sur Facebook
www.facebook.com/Stopdjihadisme.FR

Zoom sur...

...

Mesures concernant les manifestations dans le Var (revendicatives, sportives, à caractère éducatif, culturelles) :
• aucune interdiction générale ;
• le principe est donc le maintien des manifestations avec possibilité pour les maires et organisateurs d’apprécier au cas par cas, avec les services de police et de gendarmerie locaux au regard notamment des risques en matière de sécurité, celles auxquelles il paraît justifié de renoncer.

Conseils aux voyageurs
Avec le renforcement des contrôles aux frontières, prévoyez des délais supplémentaires aux points de contrôles et aéroports et ne circulez pas sans vos papiers d’identité.
Vigilance lors de vos déplacements à l’étranger. Consultez les conseils aux voyageurs, rubrique "sécurité" sur www.diplomatie.gouv.fr
Pour les Français en déplacement temporaire à l’étranger, inscrivez-vous sur Ariane : pastel.diplomatie.gouv.fr
Pour les Français résidant à l’étranger, signalez-vous au consulat de France le plus proche si vous n’êtes pas déjà inscrit au registre des Français établis hors de France.

Tous vigilants sur Internet
Sur Internet, signalez tout contenu ou comportement illicite auquel vous seriez confronté : www.internet-signalement.gouv.fr
Méfiez-vous des mails et SMS qui pourraient être piégés.
Vérifiez l’origine des messages électroniques.
Attention si l’expéditeur est inconnu.
N’ouvrez les pièces jointes que lorsque l’expéditeur est connu.
En cas de doute, supprimez le message.

....................................................
Fleur Pellerin

 

Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, confirme
l’attribution du label « scène nationale » à l’association Union Châteauvallon-Liberté qui réunit le Centre National de Création et de Diffusion Culturelles Châteauvallon et le Théâtre Liberté de Toulon.

 

Identifiée comme un des engagements du pacte culturel que la ministre avait signé à Toulon le 23 avril 2015 avec Hubert Falco, président de la Communauté d’Agglomération Toulon Provence Méditerranée, l’attribution de ce label reconnaît la démarche des directeurs de ces deux structures qui répondent ensemble aux exigences d’une scène nationale. En se réunissant dans le cadre d’un contrat d’associations, ils ont su saisir les perspectives offertes par leur proximité géographique, la complémentarité de leurs projets et de leurs outils au service des artistes et des populations.

La conjugaison de leur expérience, de leurs forces et de leurs moyens, amplifie les capacités de soutien aux artistes, multiplie et diversifie les propositions faites au public, en irriguant l’ensemble de l’agglomération.

Le projet pluridisciplinaire de l’Union Châteauvallon-Liberté - qui rassemble spectacle vivant, cinéma, audiovisuel et arts numériques -, porte l’ambition, de rayonner au niveau national, européen et international dans le soutien aux artistes, à la création et la diffusion de leurs œuvres.

Cette labellisation reconnaît également la volonté des collectivités territoriales partenaires (la Communauté d’Agglomération Toulon Provence Méditerranée, les villes de Toulon et d’Ollioules, le Conseil départemental du Var, le Conseil régional Provence Alpes Côte d’Azur) de se doter d’un pôle artistique et culturel porteur d’une cohérence et d’une dynamique à l’échelle de l’agglomération et de la région.

L’État dans le Var

Suivez notre actualité sur www.var.gouv.fr et via Twitter en suivant le compte @Prefet83
{{}}
Var@ction est une publication de la Préfecture du Var
? Directeur de la publication : Pierre SOUBELET, préfet du Var
? Conception : Service de la communication interministérielle de l’État en département (SCIED) avec le concours des services de l’État.
? Crédits photos : Préfecture du Var, Phovoir, Fotolia, MS, VB, JMM.