N°66 juillet 2015
 

L’édito

Nouveau contrat de plan État-Région (CPER)

Le préfet de région et le président du conseil régional viennent de signer, en présence du Premier Ministre, le nouveau contrat de plan État-Région (CPER) qui va couvrir la période 2015-2020.

Instrument majeur de la planification des investissements structurants, ce contrat fixe le cap de l’action de l’État et de la Région en Provence-Alpes-Côte d’Azur pour 6 ans.

 

Cinq priorités sont retenues :
  l’emploi et la jeunesse ;
  la consolidation de l’économie de la connaissance et des filières stratégiques ;
  la dynamisation de l’accessibilité multimodale ;
  la transition écologique et énergétique ;
  le développement solidaire des territoires.

À ce titre les financements prévus dans le CPER iront prioritairement aux initiatives porteuses d’emplois durables et respectueuses de l’égalité Femmes-Hommes. Ils pourront être complétés par les crédits européens.

L’État apporte donc à ce contrat un peu plus de 826 M€ et la Région, près de 845 M€, soit au total 1 671 M€, dont 776 M€ pour la seule troisième priorité (dynamisation de l’accessibilité multimodale), qui se voit ainsi affecter 46 % de la totalité des financements.

Le Var va pouvoir profiter significativement de ce CPER, par exemple en faveur du projet d’aménagement et de requalification du quartier de Chalucet à Toulon, destiné à devenir un nouveau quartier de la connaissance et de la créativité qui verra notamment s’installer l’École Supérieure d’Art et de Design. Mais la plupart des territoires de notre département vont pouvoir candidater sur les nombreuses mesures de ce contrat. La balle est dans le camp des porteurs de projets !

Pierre Soubelet


Le nouveau contrat de plan État-Région (CPER) sur le portail de l’État dans le Var.

Prévention des feux de forêts

Réglementation de l’accès aux massifs forestiers rédigée en 4 langues

 

Comme chaque année pendant l’été, l’arrêté préfectoral du 15 mai 2006 réglemente la pénétration dans les massifs forestiers, la circulation et le stationnement sur certaines voies les desservant pour la période du 21 juin au 30 septembre.

En effet, les restrictions de passage et de stationnement dans les terrains boisés, hors des voies ouvertes à la circulation publique, constituent, avec l’obligation de débroussaillement et l’interdiction d’emploi du feu, une des mesures essentielles de la politique de prévention contre les incendies de forêts.

L’accès aux massifs est réglementé par une échelle de niveaux de couleurs représentant un niveau de danger :

? Couleur jaune : niveau de risque incendie modéré : il convient de faire preuve de prudence
? Couleur orange : niveau de risque incendie sévère : la pénétration dans les massifs est déconseillée
? Couleur rouge : niveau de risque incendie très sévère : la pénétration du public dans les massifs est fortement déconseillée. L’accès des véhicules est interdit.
? Couleur noire : niveau de risque incendie exceptionnel : la pénétration du public et l’accès des véhicules sont interdits.

 

Cette carte publiée chaque jour, avant 19h, pour la journée du lendemain, sur le site Internet de l’état dans le Var renseigne sur le niveau de danger massif par massif.
Elle est consultable par tous, en allemand, anglais, espagnol et italien, sur le portail de l’État : www.var.gouv.fr

L’État ne part pas en vacances

Et se mobilise pour votre sécurité.

Le Var est le premier département touristique de France (hors Ile-de-France) avec une population qui fait plus que doubler durant l’été.

 

Tout au long de la saison estivale, l’ensemble des services de l’État et ses partenaires sont mobilisés pour lutter contre les atteintes aux biens et aux personnes, veiller au respect de la tranquillité publique et protéger les consommateurs varois et estivants.

Pour cette saison estivale 2015, le dispositif interministériel de sécurité dans le Var permettra de coordonner l’ensemble des actions préventives, ainsi que les opérations de contrôles réalisées au bénéfice de nos concitoyens.

Les services de l’État se mobilisent et concourent à favoriser la professionnalisation des acteurs économiques et à améliorer la qualité des prestations offertes aux nombreux visiteurs accueillis dans notre département.

Les actions de prévention et de contrôle réalisées en direction de la protection des usagers et des citoyens sont réalisées autour de 5 thématiques : la sécurité publique, la sécurité civile, la sécurité routière, la sécurité sanitaire et alimentaire ainsi que la sécurité des transactions commerciales et la protection des consommateurs.


L’État ne part pas en vacances sur www.var.gouv.fr

Rapport d’activité 2014

Les chiffres clés de l’action de l’État dans le Var






Les chiffres clés de l’action de l’État dans le Var en 2014 sur les thématiques de la sécurité et protection des populations, de la cohésion sociale, du développement économique, de l’aménagement du territoire et de l’accompagnement des collectivités locales sont disponibles dans la dernière édition du rapport d’activité.

 

Ce document est consultable sur www.var.gouv.fr

Les chiffres

pour le Var

 

Sécurité routière
Chiffres au 31 mai 2015 comparés à 2014 (même période)

? Nombre d’accidents : 416 contre 414 (+0.48%)
? Nombre de tués : 33 contre 35 (-5.71%)
? Nombre de blessés : 516 contre 506 (+1.98%)

Emploi
Situation au 31 mai 2015

Nombre de demandeurs d’emplois de catégorie A : 62 464
? Moins de 25 ans : 9 649
? Plus de 50 ans : 15 932
? Femmes : 29 970

Première sur Twitter

Tweet est permis pour la préfecture du Var

 

Une étude réalisée par l’agence de communication digitale « La Netscouade » mi-mai 2015 met en exergue que la préfecture du Var arrive première du classement des préfectures de département et de région présentes sur Twitter avec près de 4000 abonnés.
@Prefet83, le compte Twitter des services de l’État dans le Var, diffuse en moyenne 5 fois par jour, et depuis 2012, de l’information utile aux usagers pour faciliter leurs démarches et comprendre les politiques publiques mises en œuvre.
La préfecture du Var est par ailleurs précurseur dans l’utilisation des médias sociaux en gestion d’urgence (MSGU) pour délivrer de l’information et des consignes lors de crises (inondations par exemple) aux côtés du groupement départemental de gendarmerie (@Gendarmerie83), des sapeurs pompiers (@SDIS83), de la Maison de la Sécurité Routière (@MSRVar) et des équipes de bénévoles volontaires pour le soutien opérationnel virtuel (@VISOV1) qui œuvrent également via les réseaux sociaux à votre sécurité.

Ouvrez les derniers Tweets publiés sur www.var.gouv.fr

Déposes d’hélicoptères

sur la presqu’île de Saint-Tropez

 

Comme chaque année, les déposes d’hélicoptères sur la presqu’île de Saint-Tropez font l’objet d’une réglementation spécifique pour la période estivale.
Cette réglementation repose sur la recherche d’un équilibre entre l’activité économique liée aux vols d’hélicoptères et le légitime souhait de tranquillité des riverains.

Elle s’inscrit dans le cadre global de la réglementation aéronautique qui est particulièrement vigilante sur les conditions de sécurité des vols et des déposes.
Consultez l’ arrêté du 2 avril 2015 portant réglementation des mouvements d’hélicoptères sur les communes de Ramatuelle, St-Tropez, Gassin, Grimaud, Cogolin sur www.var.gouv.fr


....................................................

 

Un engagement volontaire

Le Service Civique est un engagement volontaire au service de l’intérêt général, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans conditions de diplôme ; seuls comptent les savoir-être et la motivation.

Indemnisé 573 euros net par mois, le Service Civique peut être effectué auprès d’associations, de collectivités territoriales (mairies, départements ou régions) ou d’établissements publics (musées, collèges, lycées…), sur une période de 6 à 12 mois en France ou à l’étranger, pour une mission d’au moins 24h par semaine. Un engagement de Service Civique n’est pas incompatible avec une poursuite d’études ou un emploi à temps partiel.

Il peut être effectué dans 9 grands domaines : culture et loisirs, développement international et action humanitaire, éducation pour tous, environnement, intervention d’urgence en cas de crise, mémoire et citoyenneté, santé, solidarité, sport.

Dans le Var, 1300 jeunes volontaires ont effectué un Service Civique depuis sa création en 2010 dans environ 90 organismes agréés.

Engagez-vous
Si vous avez entre 16 à 25 ans sur www.service-civique.gouv.fr

Vous avez plus de 26 ans ? Découvrez les autres formes de volontariat sur www.service-civique.gouv.fr

....................................................

 

Contrats de ville varois 2015-2020
45,6 millions d’euros en faveur des 21 quartiers varois prioritaires sur www.var.gouv.fr
La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine, votée à la quasi-unanimité des parlementaires et promulguée le 21 février 2014, a défini la nouvelle géographie prioritaire de la politique de la ville.

L’État dans le Var

Suivez notre actualité sur www.var.gouv.fr et via Twitter en suivant le compte @Prefet83

Var@ction est une publication de la Préfecture du Var
? Directeur de la publication : Pierre SOUBELET, préfet du Var
? Conception : Service de la communication interministérielle de l’État en département (SCIED) avec le concours des services de l’État.
? Crédits photos : Préfecture du Var, Phovoir, Fotolia, MS, JMM.