n°31 - Juillet 2017
 

Profitez de vos vacances en toute sérénité

Avec le renforcement des contrôles de l’État

Opération interministérielle vacances

Du 1er juin au 15 septembre, les services de l’État renforcent leurs contrôles visant à s’assurer que les règles d’hygiène, de sécurité, de loyauté et d’information du consommateur sont respectées.
Ils sont majoritairement axés sur les commerces connaissant un pic saisonnier d’activité en période estivale mais également auprès des prestataires offrant des activités liées à la nature et au sport.
Pour en savoir plus, cliquez ici.

Zen en vacances ? Bénéficiez de l’opération tranquillité vacances !


Vous allez bientôt vous absenter et vous craignez pour la sécurité de votre maison, de votre appartement, de votre entreprise ? Vous pouvez demander à la police ou à la gendarmerie de surveiller votre domicile et vos locaux professionnels !

Aujourd’hui, l’opération est élargie à toute période d’absence prolongée de particuliers indépendamment des vacances scolaires.

L’opération tranquillité vacances, qu’est-ce que c’est ?

Les vacanciers s’assurent ainsi de la surveillance de leur domicile, à travers des patrouilles organisées par les forces de l’ordre dans le cadre de leurs missions.

Les bénéficiaires de ce service sont assurés d’être prévenus en cas d’anomalie.
Pour en savoir plus, cliquez ici.

Le plan vigipirate adapté à la période estivale

Posture "Sécurité renforcée - risque attentat / été 2017"

Le préfet de l’Ain décline la posture nationale en tenant compte des circonstances et des spécificités du département et demande aux services de l’État, aux élus, aux responsables de sites accueillant du public, d’appliquer les mesures déclinées.

Les citoyens sont placés au coeur du dispositif. Le plan vigipirate vise à mieux les informer sur le terrorisme, les mécanismes déployés pour faire face à la menace ainsi que les gestes et comportements qui protègent et qui sauvent.

Lire la suite cliquez ici

La sécurité routière, un volet prioritaire de l’État dans l’Ain

Radars : une stratégie pour faire changer durablement les comportements

La vitesse excessive ou inadaptée est l’une des premières causes de mortalité sur les routes. C’est donc dans ce cadre qu’est entré en phase opérationnelle le premier itinéraire dit "protégé" entre Bourg-en-Bresse et Loyettes.

Le plan d’urgence pour la sécurité routière prévoit, en matière de contrôle de vitesse :

  • la modernisation des radars existants ;
  • l’installation de radars autonomes, déplaçables de manière aléatoire, dans les deux sens de circulation ;
  • le déploiement de radars intelligents, capables de détecter plusieurs types d’infractions ;
  • et la généralisation des contrôles mobiles dans des véhicules banalisés, confiés à des sociétés privées. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Journée de sensibilisation au risque routier

Le Pôle sécurité routière État / Département s’est associé à Groupama pour organiser une journée de sensibilisation au risque routier, le 9 juin à Belley.
De nombreux stands ont permis aux visiteurs de :

  • tester une voiture tonneau, une rampe testochoc, un simulateur de conduite véhicule, un simulateur de conduite deux-roues, des lunettes de simulation d’alcoolémie et d’emprise de stupéfiant ;
  • contrôler les points de sécurité de leur véhicule ;
  • tester leur vue en situation de conduite ;
  • découvrir du matériel de sécurité ;
  • bénéficier d’une initiation au secourisme dans le cadre d’une simulation d’un accident de la route.

Plus d’informations en cliquant ici.

Lettre d’information de Monsieur Moto

Lionel CHEVALLET, alias Monsieur Moto, chargé de mission deux-roues motorisés dans l’Ain, a publié une nouvelle lettre d’information à destination des motards et des conducteurs de deux-roues, présentant :

  • l’actualité nationale ;
  • les événements locaux ;
  • des rubriques techniques ;
  • et des statistiques et analyses.

Pour découvrir la lettre numéro cinq de M. Moto ou pour le contacter, cliquez ici.

Les jeunes et les réseaux sociaux

Des ateliers pour aborder les enjeux de la jeunesse

L’État et l’ensemble des acteurs jeunesse du territoire, ont organisé quatre matinées "politiques jeunesse" dans l’Ain, pour répondre aux attentes des jeunes, les associer aux actions et décisions qui les concernent.
Le thème de cette dernière rencontre a porté sur les jeunes et les réseaux sociaux.
62 acteurs ont participé à cette rencontre.
La prochaine matinée se tiendra le 17 octobre 2017 et aura pour sujet "les jeunes et l’emploi".

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Vivre et travailler en montagne à l’heure du changement climatique

Une vision stratégique à court et à long termes

Une démarche d’atelier des territoires a réuni les élus des plateaux d’Hauteville, du Retord et du Valromey. Elle a eu pour objet de construire et de partager une vision stratégique globale pour le territoire.

Sans avoir pour ambition d’aborder tous les sujets, de nombreuses questions ont émergées au cours des échanges :

  • comment habiter et travailler sur ce territoire à l’heure du changement climatique ?
  • comment faire en sorte que ceux qui y vivent, puissent y travailler ?
  • comment prendre en compte les contraintes de la vie quotidienne de ce territoire de moyenne montagne, mais aussi ses atouts de qualité de vie et de loisirs, et ses ressources ?
  • comment faire en sorte que la transition énergétique soit un atout pour ce territoire ? …

En savoir plus, cliquez ici.

Suivez-nous

sur Twitter

Près de 3 500 abonnés, merci à vous !
N’hésitez pas à nous rejoindre, à en parler autour de vous, pour accéder toute l’année à une information utile et pertinente des services de l’État dans l’Ain :

  • actualités marquantes,
  • messages de prévention,
  • informations pratiques notamment lors de la communication d’urgence en cas de crise.

@Prefet01

De nouvelles conditions d’accueil du public

pour un meilleur confort des usagers

Service de l’immigration et de l’intégration

De nouvelles dispositions doivent permettre de limiter le temps d’attente, d’améliorer le confort et la sécurité des personnes et des agents d’accueil.
À compter du 10 juillet, vous serez accueillis :

  • du lundi au vendredi de 08h30 à 12h30 sur rendez-vous ;
  • le mardi de 08h30 à 12h30 sans rendez-vous, pour les personnes qui souhaitent obtenir des informations relatives aux procédures d’instruction des titres de séjour. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Horaires d’été pour la préfecture et les sous-préfectures

Durant la période estivale, les horaires d’accueil de la préfecture de l’Ain et des sous-préfectures sont modifiés.
Consulter les horaires

Le bilan 2016 des services de l’État

présenté par le préfet devant le Département

Cette présentation est un moment important dans la vie
démocratique au niveau local. Elle marque, d’une part, l’attachement de l’État
à la transparence dans la conduite des politiques publiques à l’échelon
départemental. Elle est la traduction de l’engagement de l’État dans les
territoires et notamment :

  • l’action de l’État en faveur de l’emploi,
  • la mobilisation de tous les acteurs pour renforcer la cohésion sociale,
  • le soutien de l’État au développement des territoires,
  • la présence de l’État pour garantir la sécurité de tous.

Elle souligne, d’autre part, la densité du partenariat entre les services déconcentrés de l’État et les collectivités locales, au premier rang desquels
le Conseil départemental.

Lire le rapport d’activité des services de l’Etat

Pyrale du buis

point sur la situation dans l’Ain

La pyrale du buis est une espèce envahissante originaire d’Asie, introduite accidentellement en France en 2008. Sa chenille occasionne d’importants dégâts dans les parcs et jardins, et dans les milieux naturels dans lesquels elle s’est fortement multipliée. Un traitement global est impossible à mettre en place dans les massifs forestiers, compte tenu des contraintes techniques, économiques et environnementales.
On s’attend, pour l’année 2017, à un déplacement de l’épidémie vers des zones jusqu’alors épargnées
Pour en savoir plus, cliquez ici.

La protection de la nature : un objectif partagé

lors de la conférence environnementale

Cette instance constitue un moment privilégié d’échanges avec les acteurs départementaux concernés par les thématiques environnementales.
70 structures étaient invitées à cette rencontre. Outre les services de l’État et des établissement publics, étaient notamment conviés les représentants :

  • du Conseil départemental, des associations des maires et des maires ruraux, des intercommunalités et des syndicats de rivière,
  • des usagers de la nature tels que les chasseurs et les pêcheurs,
  • des professions agricole et forestière,
  • des associations agréées pour l’environnement.

A cette occasion, ont été présentés différents sujets d’actualité.

  • la création de l’agence française pour la biodiversité ;
  • les obligations relatives aux eaux de baignade ;
  • les contrôles des exploitations agricoles ;
  • le programme " prédateur - proie lynx dans le massif du Jura "
  • les projets éoliens dans l’Ain ;
  • un point d’information sur l’autorisation environnementale, qui fera l’objet d’une réunion prochainement ;
  • et la gestion forestière.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Investissements collectifs de production agricole

appel à candidatures 2017

Cet appel à candidatures est spécifiquement ouvert aux coopératives d’utilisation de matériel agricole.
Le dépôt des dossiers complets doit se faire avant le 31 juillet 2017.
Pour en savoir plus, cliquez ici

Vous réalisez des travaux de rénovation,

vérifiez que vous respectez l’obligation d’isolation thermique

Dans le cadre de la transition énergétique, l’isolation thermique des bâtiments est obligatoire lors de certains travaux importants.
Pour en savoir plus, cliquez ici.

Un projet de rénovation ?

Pour obtenir des informations sur les travaux à réaliser, ou encore les aides dont vous pourriez bénéficier, cliquez ici.